La numérisation du patrimoine : une mission centrale pour les Editions Wapica

Si les Editions Wapica sont bien connues pour leur travail d’édition, ce n’est pourtant pas leur unique champ d’action. Petit coup de projecteur sur un objectif central du travail de Wapica : la sauvegarde et la diffusion du patrimoine sous forme numérique.

En près de 10 ans d’existence, les Editions Wapica n’ont eu de cesse de tenter de capturer, grâce à l’œil de son photographe Pierre Peeters, la beauté et la richesse du patrimoine de la Wallonie picarde tout d’abord, puis hors de ses frontières ensuite. Une banque d’image riche de milliers de clichés qui a fait naître le projet, en 2016, de la banque d’images patrimoniales Cultura Memoria, et dont Wapica propose un accès libre de droits aux acteurs du monde scientifique belge et international.

Aujourd’hui, la liste des contributions discrètes de Pierre Peeters et des archives Wapica/Cultura memoria s’allonge encore. Nos clichés de la châsse Notre-Dame de Nicolas de Verdun apparaissent dans la thèse de Laurence Terrier Aliferis : L’Imitation de l’Antiquité dans l’art médiéval (1180-1230) (Université de Genève, Etudes du RILMA, aux éd. Brepols – parution 2020), démontrant ainsi le besoin impérieux de mener des missions de numérisation du patrimoine artistique et culturel de la Wallonie picarde selon les normes de l’UNESCO.

Prochainement sortira également, avec l’appui de clichés issus de la banque d’image Wapica, la publication de Giampaolo Distefano, docteur en histoire de l’art de l’Université de Turin, intitulée « Esmaltis viridibus. Lo smalto de plique tra XIII e XIV secolo » (Editions L’Artistica).

Consciente que les technologies numériques sont les garantes de la sauvegarde de notre mémoire culturelle mondiale, Wapica continue donc, malgré le manque de moyens financiers et humains, sa discrète entreprise de la connaissance du patrimoine artistique.

 

 

2 thoughts on “La numérisation du patrimoine : une mission centrale pour les Editions Wapica

    • Hélène Delcoigne says:

      Malgré cette période difficile, l’équipe continue à travailler dur pour mettre le patrimoine en valeur.
      Mais tout cela ne serait pas possible sans nos fidèles lecteurs. Merci beaucoup Marie-Clotilde pour votre soutien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *